De l’importance d’être nostalgique

Princess in Disguise

Je reprends mon clavier à la suite d’un petit goûter pré-Noël avec Lana, qui m’a donné envie de partager avec vous mon ressenti par rapport au vintage et à la nostalgie en général.

Comment m’est venue cette réflexion ? Parce que pour notre petit tea time j’avais sorti le set de thé de mon arrière-grand-mère et que cela m’a fait très plaisir de boire avec Lana dans cette antique vaisselle, héritage d’un passé familial que je n’ai pas connu.
J’attache beaucoup d’importance, peut-être même un peu trop, au passé et aux objets qui y font référence. Je pense que la nostalgie, tout comme la mélancolie sont des sentiments qui font de nous des êtres profonds, et que ces sentiments nous inspirent au quotidien. Et pourtant, je sais bien qu’il ne faut pas vivre dans le passé, aussi tentant cela soit-il. Vivre le présent est important, regarder vers le futur aussi, mais je ne veux pas oublier le passé et des valeurs qui peuvent sembler désuètes aujourd’hui mais qui me tiennent à coeur. Nous sommes tellement tout le temps connectés que nous avons tendance à oublier le temps où les choses allaient plus lentement, où il fallait faire preuve de patience, où l’on n’achetait pas à tout va des choses inutiles pour les jeter deux mois plus tard.

Bien sûr, notre époque a ses avantages également, et c’est bien grâce ceux-ci que vous pouvez me lire ici. J’aurais bien du mal à me passer de mon smartphone et de mon ordinateur ! Je me rappelle le temps où les téléphones portables n’existaient pas… Nous ne nous en portions pas moins mal puisque nous n’avions pas le choix, mais c’était toute une logistique pour se donner rendez-vous quelque part ! Oui, notre présent a de bons côtés.

En revanche, il y a beaucoup de choses qui sont problématiques dans notre façon de vivre aujourd’hui. On zappe vite, on oublie, on est tout le temps dans l’action. Et comme je le disais plus haut, nous sommes entourés par des objets de mauvaise qualité, fabriqués au bout du monde, achetés sur un coup de tête et jetés le lendemain. Cela ne fait de bien à personne n’est-ce pas? Ni à la planète, ni aux personnes qui n’ont que l’illusion du bonheur dans cette quête mercantile infinie. Et cette façon de vivre ne nous rend pas plus intelligents non plus. Depuis le début du XX ème siècle, nous  avons perdu 4 points de QI, une première !

Alors nous ferions peut-être bien de nous inspirer de nos ancêtres et d’adapter certaines de leurs habitudes à notre mode de vie. Je ne dis pas là qu’il faut passer une heure à se pomponner et à mettre des bigoudis avant de sortir de chez soi (quoique, j’en connais qui le font ^^) mais pourquoi ne pas se poser un peu et ne pas céder aux sirènes de notre belle société de consommation? Pourquoi ne pas économiser pour acheter un beau sac ou de la belle vaisselle que l’on lèguera à ses enfants et qui eux mêmes le lègueront aux leurs, au lieu de filer chez Zara pour acheter des nouveautés déjà périmées à peine sorti du magasin? Pourquoi ne pas s’inspirer des beautés rétro des somptueuses Rita Hayworth et Audrey Hepburn par exemple? Pourquoi ne pas se détendre au son d’un classique de jazz plutôt que sur le hit du moment oublié l’année d’après ?

Sur Princess in Disguise nous croyons en cette vie moderne teintée de nostalgie, je pense que vous l’avez deviné… Bien sûr, nous craquons aussi parfois chez Zara ou Mango, mais nous essayons garder certaines valeurs, de transmettre un héritage.

Et comme disait mon arrière-grand-mère que je n’ai malheureusement pas connu, et qui n’a pourtant pas toujours roulé sur l’or :  « une femme du monde, doit impérativement avoir dans son réfrigérateur une bouteille de champagne et une boîte de foie gras, car on ne sait jamais ce qui peut arriver« . On laissera le foie gras de côté, mais pour la bouteille de champagne, on dit oui ! D’ailleurs la mienne attend sagement dans mon frigo, prête à être débouchée en cas de visite ou d’événement heureux impromptu !